Le nouveau projet de décret et d'arrêté sur l'évaluation des enseignants montre une fois encore le mépris de l'administration centrale par rapport au dialogue social. Les corps d'inspection, premiers intéressés par cette question qui constitue leur coeur de métier, découvrent par voie de presse les projets en cours !

Le projet de décret et l'arrêté qui l'accompagnent négligent manifestement la complémentarité des regards de l'inspecteur et du chef d'établissement. C'est pourtant bien dans cet équilibre que pourrait être bâtie une nouvelle construction de l'évaluation qui s'inscrirait dans le développement de relations plus "professionnelles" entre les enseignants et leurs évaluateurs.

Face à ce qui apparaît comme une agression de la part de nos interlocuteurs ministériels, la fédération a adressé un courrier au ministre pour lui indiquer les valeurs partagées entre les syndicats concernés de l'UNSA Education : SE, SNPDEN, SNIA-IPR et SI.EN ; des rencontres entre ces organisations devraient intervenir à brève échéance pour faire avancer ce projet de réforme de l'évaluation dans un sens plus satisfaisant pour chacun d'entre nous.

Joomla Extensions