L'impact de la réforme des rythmes scolaires est fréquemment évoqué comme facteur impactant la vie des enfants ; ceci peut être encore amplifié pour les élèves en situation de handicap...

Lors du bureau national du 16 décembre, il a été décidé de mettre en place un groupe de travail permanent sur l’ASH.

Une première réunion dudit groupe s’est tenue le 29 janvier. Elle a réuni Franck Montuelle, secrétaire général adjoint chargé du 1er degré, Patrick Pochard, membre du bureau national possédant une solide expérience dans le domaine de l’ASH et Dominique Catherine, expert auprès du bureau national, récent retraité après de longues années d’exercice en tant qu’IEN-ASH.

Au fil de l’année, le groupe fixera ses thèmes de travail, qu’il présentera au bureau national et qui devront répondre aux attentes des syndiqués. Ses travaux seront présentés sur le site, dans le cadre d'un espace spécifique qui abordera l’ensemble des problématiques de l’ASH, premier et second degré.