SIRENE
Plusieurs collègues nous ont alerté suite à un message inquiétant relatif au mouvement. Nous avons pris attache avec la DGRH afin de clarifier la situation.

 
La mise en place du "Portail agent" est une excellente chose dont nous ne pouvons que nous réjouir, malheureusement le dispositif n'est pas encore totalement stable et fiable, de plus il est nouveau et des collègues ont été surpris de recevoir un message leur indiquant que s'ils ne signifiaient pas à l'aide de cet outil qu'ils acceptaient pas le poste attribué par la CAPN, cette affectation deviendrait caduque ! Diable !... D'autres se sont aussi inquiétés de l'alternative proposée : accepter le poste ou demander une révision d'affectation. La formulation laisse planer un doute : le poste obtenu serait-il perdu si on demande une révision ?...
Nous avons donc demandé à la DGRH de nous indiquer ce qu'il en était et de voir comment nous pourrions rassurer nos collègues. Heureusement, nous avons toujours affaire à des interlocteurs qui sont plus préoccupés de relations humaines que de mettre en oeuvre un traitement automatisé aussi rigoureux... que maladroit !
En l'espèce, tous les collègues qui ont obtenu un poste dans le cadre des opérations du mouvement peuvent dormir sur leurs deux oreilles : ils en conserveront le bénéfice même s'ils ne répondent pas, pour une raison ou pour une autre, au questionnaire proposé sur le "Portail agent". En fait, les services de la DGRH vont se charger de valider directement ces affectations. Pour ce qui est des demandes de révisions, nous rappelons qu'elles doivent être adressées au bureau de gestion des IEN et des IA-IPR des services de l'encadrement de la DGRH du MEN, bureau dirigé par Philippe Etienne. Rassurons encore ceux qui ont obtenu un poste et qui espèrent une révision leur permettant de prétendre à un voeu mieux placé : cette démarche ne remet nullement en cause l'attribution du poste obtenu, ce n'est que l'issue favorable de cette démarche qui libérerait ce poste. Si tout se passe bien, le fait de valider la demande de révision dans SIHREN devrait entraîner une transmission de l'information vers le bureau de gestion et dispenser le candidat de l'envoi d'un mail direct au service... néanmoins il faudra attendre d'avoir un peu de recul pour être sûr de l'efficacité de ce système, ce qui nous conduit à réitérer notre conseil d'envoi d'un message au ministère... avec copie au syndicat, bien sûr !
Joomla Extensions