LGT
Au côté de nos camarades du SNIA-IPR UNSA et des représentants du SIA, le SI.EN UNSA a participé à un échange avec la Présidente du Conseil Supérieur des programmes, Souad Ayada et son secrétaire général, David Bauduin, sur les futurs programmes du lycée d’enseignement général et technologique.
 
Le SI.EN était représenté par Elisabeth Jardon et Jean-Pierre Bergheaud.

Nous avons apprécié cette invitation qui montre à notre sens une réelle volonté d’associer les trois voies du lycée : enseignement général, enseignement technologique et enseignement professionnel.

Nous rappelons que la France est le seul pays de l’OCDE à proposer trois voies de formation au lycée et nous regrettons que la rénovation de la voie professionnelle n’ait pu permettre d’associer ces deux voies en une seule, au sein d’un même campus des métiers, ce qui aurait pu apporter davantage de cohérence dans des formations professionnelles de divers niveaux et proposer ainsi aux jeunes diverses portes de sortie, dans une logique de parcours.

Nous espérons donc que les contenus d’enseignement prévus pour la voie technologique seront en complémentarité avec ceux de la voie professionnelle, ce qui serait indispensable pour assurer une cohérence du système éducatif, sans laquelle celui-ci perdrait toute lisibilité pour les jeunes.

Les projets annoncés dans la note d’analyse et de propositions élaborée par le CSP insistent sur la nécessité de construire des compétences sur un mode durable. Elles seraient évaluées sur leur réelle acquisition, au profit de la formation de la personne, du citoyen et de l‘étudiant à venir. Nous partageons l’urgence de davantage inviter les élèves à la réflexion et à une plus grande implication personnelle dans la construction de leurs apprentissages.

En revanche, nous sommes quelque peu inquiets sur certains horaires prévus qui laissent peu de place à une véritable construction des compétences ; c’est le cas, par exemple, des langues vivantes pour lesquelles 2h hebdomadaires permettront difficilement aux élèves d’accéder au niveau de maîtrise qui leur serait indispensable pour s’insérer harmonieusement dans un contexte professionnel impliquant une forte mobilité.

La délégation du SI.EN UNSA a aussi insisté sur la nécessité de simplifier la présentation et la terminologie des programmes afin qu’ils soient accessibles aux parents. Un accord entre les diverses disciplines sur les divers concepts et notions contribuerait aussi à rendre l’ensemble plus lisible et plus cohérent.

Au bout du compte, la réunion a montré qu’il y avait une large convergence dans les préoccupations des inspecteurs des différentes spécialités, lesquelles étaient aussi partagées avec les représentants du CSP. C’est, en effet, le souci de garantir la meilleure réussite possible pour tous les jeunes qui constitue la priorité absolue dans laquelle nous nous retrouvons. Nous continuerons à participer activement à ces échanges qui s’inscrivent, selon nous, dans une volonté de dialogue et d’ouverture dont nous nous félicitons.

Calendrier de la consultation

du 19/09 au 10/10 : consultations du CSP

à partir du 15/10 pour certaines disciplines et du 05/11 pour les autres : mise en ligne des projets de programme

début novembre : ouverture des consultations pilotées par la DGESCO

du 05/11 au 20/11 : consultation en ligne des enseignants

fin décembre : avis du CSE

20 janvier : publication officielle des nouveaux programmes
Joomla Extensions