L'expression est libre.

  • Humour et critiques (éventuellement constructives, mais ce n'est pas obligatoire...) sont les bienvenus.
  • Les réactions et réponses sont souhaitées.
  • La vulgarité et l'agressivité sont exclues !
  • La signature est facultative.

A vos plumes !



Au moment où la campagne électorale démarre, on voit que deux des principaux candidats sont concernés par des affaires judiciaires de détournement de fonds publics où la présomption de leur culpabilité est telle qu’ils ne cherchent même pas à témoigner de leur innocence.

Lheureux1

Notre collègue Guy Lheureux a publié aux Editions L'Harmattan un travail de recherche doctorale portant sur le besoin social d’éthique et la demande récurrente de clarification des valeurs pour l’école aujourd’hui. Préfacé par Stéphane Hessel, l'ouvrage présente une réflexion philosophique sur la morale scolaire et suggère des pistes concrètes pour une authentique révolution éducative. Voir le flyer de présentation.

Dans une réaction récente, je disais ma crainte face à la perte des repères républicains dont semblent souffrir nos professions d'enseignement et d'éducation. Je vais prendre un exemple qui concerne la plupart d'entre-nous IEN, et à partir de mon expérience personnelle.

cocorico1b
 
On nous dit que, pour qu’un binational soit déchu de sa nationalité française, il faudrait qu’il ait commis des actes terroristes, qu’il soit vivant, qu’il ait été jugé et condamné, qu’il ait purgé sa peine…
 

urne1c

Quel désagréable sentiment d’impuissance devant des événements qui paraissent étrangement se fondre dans une même alchimie mettant en péril notre société démocratique !