Doigt menace

La psychologie, y en a qu'une : défourailler le premier !
C’est sans doute en pensant à cette réplique des Tontons flingueurs que le Directeur général des ressources humaines a rédigé un courrier qui risque de poser plus de problèmes que d’en résoudre…

Evaluations en CP : des menaces problématiques...

Certaines organisations syndicales ont cru pertinent de rechercher les failles dans un raisonnement implacable qui resitue les actes de résistance aux évaluations pour ce qu’ils sont : des fautes professionnelles. Eh oui, le mot peut sembler très excessif, pourtant il est de la compétence et de la responsabilité de la hiérarchie de fixer des instructions ; dès lors, le refus de les mettre en œuvre relève bien de la faute professionnelle.

Est-il pour autant judicieux de sanctionner une faute comme celle commise par des enseignants dévoués et compétents qui se sont seulement attachés à dénoncer ce qui leur semblait préjudiciable pour les élèves ? Certes, non !...

La sanction apparaît souvent comme une preuve de faiblesse pour celui qui la met en œuvre. La menace est au moins maladroite… Il serait oh combien préférable de laisser faire aux inspecteurs ce qui relève de leur compétence : expliquer, débattre, convaincre. C’est évidemment l’adhésion des enseignants aux évaluations qui est l’objectif à atteindre, pas le fait de se soumettre. La soumission n’est toujours que passagère et provisoire ; elle laisse un goût amer à qui la subit et annihile toute perspective de confiance.

L’évaluation est indissociable de l’acte d’enseignement ; les repères nationaux sont susceptibles d’aider au pilotage du système éducatif et contribuent de facto à la construction d’une École plus juste et plus efficace. Tout ceci ne sera possible que si les enseignants investissent ces évaluations et leur confèrent une réelle valeur. Si ce n’est pas le cas, comment s’appuyer sur elles pour aider les élèves ?

De tous côtés, il y a tellement d’individus sûrs d’eux et de la légitimité de leur position. Pourrions-nous accepter l'idée que les choses sont un peu moins caricaturales que cette opposition viscérale entre les « gentils » et les « méchants » ? Pourrions-nous envisager de considérer que les forteresses idéologiques dans lesquelles nous croyons nous réfugier ne sont in fine que ce qui nous empêche d’œuvrer ensemble au service de la réussite des jeunes, pour peu que nous acceptions les uns et les autres de nous écouter ?

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Joomla Extensions

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.