Loupe

L'origine professionnelle des candidats au concours de recrutement des IEN et des IA-IPR est un indicateur susceptible de nous apporter des informations sur l'attractivité de nos professions, ainsi que sur les stratégies utilisés par ceux qui souhaitent devenir inspectrices ou inspecteurs.


Pour le concours d'IEN, nous savons que chaque année des postes de faisant fonction sont proposés et que de nombreux futurs candidats pour le concours considèrent que cette position est susceptible de les aider à réussir. Le tableau ci-après montre que cette assertion est variable selon les spécialités de recrutement.

Admissibles
Spécialités IEN Total Faisant fonction %age faisant fonction
1D 190 40 21%
IO 28 6 21%
Anglais 6
Eco Gestion 27
Math-Sc 11
STI 30 3 10%
STI-AA 3

Pour le premier degré, comme pour l'information et l'orientation, ce sont environ 20% des admissibles qui exercent actuellement le métier d'inspecteur, dans les mêmes conditions que leurs collègues titulaires, stagiaires ou détachés. On trouve aussi 10% des admissibles chez les IEN STI. Dans les autres spécialités, aucun faisant fonction, ce qui n'exclut pas la possibilité de chargés de mission travaillant à temps partiel pour soutenir les inspecteurs.

On peut aussi faire l'hypothèse que l'expérience apportée par le fait d'exercer des responsabilités d'inspecteur apporte surtout une plus-value qui pourra être mobilisée lors de la phase d'admission.

Pour l'accès au corps des IA-IPR, nous ne disposons pas de données assez fiables pour faire des commentaires sur l'origine des recrutements, en revanche, il est intéressant d'observer les passages (ou les tentatives de passage, puisque nous n'en sommes encore qu'à l'admissibilité) du corps des IEN vers celui des IA-IPR. Le tableau ci-après rend compte de ces mouvements :

Admissibles
Spécialités IA-IPR Total IEN %age IEN
Economie Gestion 7
STI-AA 1
STI 13 4 31%
Musique 3
SVT 9
Physique Chimie 13 1 8%
Maths 13
SES 3
Histoire Géo 16
Espagnol 8 1 13%
Anglais 7
Allemand 2
Lettres 11
Philo 2
AVS 29 7 24%

Assez logiquement, il apparaît que ce sont surtout la spécialité AVS (pour les 7 candidats du premier degré, dont 2 occupent des emplois fonctionnels, 3 sont sur des postes à profil et 2 sur des postes "ordinaires") et certaines spécialités de l'enseignement technique (4 STI) ou général (1 Lettres espagnol et 1 maths, sciences physiques et chimiques) qui envisagent une mobilité professionnelle. On peut aussi noter que 6 candidats sont à la hors classe des IEN, les 7 autres étant à la classe normale. Les années de recrutement en tant qu'IEN varient de 2005 à 2015. L'âge des candidats oscille entre 37 et 54 ans, avec une moyenne de 48 ans.



Joomla Extensions