Certains esprits chagrins ont craint (ou fait semblant de craindre) que la mesure de revalorisation de nos indemnités soit emportée dans la tourmente budgétaire. Fort heureusement, il n'en est rien, la mesure ayant été budgétée en amont.

 
Quelques lignes très simples pour préciser les différentes mesures mises en place pour les IEN :

1er degré
- majoration de 30% de la base plancher annuelle de l'indemnité de fonction qui passe de 5405 € à 7050 €
- le montant mensuel de cette base plancher passe donc de 450,42 € à 587,50 €, soit une progression de 137,08 €
- cette indemnité de fonction est susceptible d'être modulée jusqu'à 32%, soit un plafond annuel à 9306 €, ou 775,50 € par mois
- à taux de modulation constant, l'augmentation mensuelle sera donc de 137,08 € pour une modulation nulle, jusqu'à 180,95 € pour une modulation maximale à 32%
- à cette indemnité de fonction, il faut ajouter l'indemnité dite des 110 journées, ou de frais de tournée dont le montant annuel est de 2985 €, soit 248,75 € par mois

2nd degré
- majoration de 30% de la base plancher annuelle de l'indemnité de charges administratives qui passe de 8000 € à 10450 €
- le montant mensuel de cette base plancher passe donc de 666,67 € à 870,83 €, soit une progression de 204,16 €
- cette indemnité de fonction est susceptible d'être modulée jusqu'à 37,5%, soit un plafond annuel à 14368,75 €, ou 1197,40 € par mois
- à taux de modulation constant, l'augmentation mensuelle sera donc de 204,16 € pour une modulation nulle, jusqu'à 280,73 € pour une modulation maximale à 37,5%

Situation particulière des inspecteurs relevant du régime du RIFSEEP (emplois fonctionnels)
Le ministère interrogé confirme que le passage au RIFSEEP ne peut en aucun cas avoir pour conséquence une baisse par rapport aux indemnités perçues dans le corps d'origine. La mesure de revalorisation sera donc répercutée sur l'ensemble des IEN affectés sur des emplois fonctionnels tant que ceux-ci ne percevraient pas une indemnité supérieure dans le cadre du RIFSEEP.

Calendrier
Nous avons insisté auprès du minsitère pour que les mesures annoncées soient effectivement mises en oeuvre sur la paye de septembre. Nos interlocuteurs nous ont assurés que les services rectoraux avaient été sensibilisés à la nécessité de respecter cette échéance. Nous serons donc attentifs à ce qui se passera très rapidement !
Joomla Extensions