CSG

C’était l’une des deux revendications portées lors de la journée d’action du 20 septembre : « consentir un effort significatif en direction des retraités modestes ».
Les députés ont voté, jeudi 27 octobre, une baisse de la CSG, qui doit permettre à 550 000 ménages supplémentaires de bénéficier d’un taux réduit ou d’être exonérés de cet impôt.

Plus précisément, la mesure, adoptée dans le cadre de l’examen en première lecture du projet de budget de la sécurité sociale pour 2017, doit permettre à 290 000 ménages retraités de bénéficier du taux nul de CSG. Et à 260 000 ménages de bénéficier du taux réduit de CSG.

Un gain moyen oscillant entre 552 et 461 euros par an
Concrètement, aujourd’hui, pour bénéficier d’un taux zéro de CSG, un retraité célibataire de moins de 65 ans doit disposer d’un Revenu Fiscal de Référence (RFR) inférieur à 10 676 euros (soit 988 euros net par mois). Le taux réduit, lui, n’est appliqué qu’en-dessous de 13 956 euros par an (soit 1 292 euros nets par mois). Le texte qui a été voté fait passer le seuil à 10 996 euros (1 018 euros par mois) pour le taux zéro et à 14 373 euros (1 331 euros par mois) pour le taux réduit. Si tout se passe comme prévu, 550 000 ménages devraient bénéficier de la mesure, avec un gain moyen oscillant entre 552 et 461 euros par an.

Le dispositif, qui représente un manque à gagner de 280 millions d’euros pour le budget de la Sécurité sociale, vise à corriger certaines mesures mises en place ces dernières années et qui ont eu pour conséquence l’augmentation du RFR de certains retraités. Parmi elles, la suppression progressive de la « demi-part veuves » ou encore la fiscalisation de la majoration de pension pour charge de familles.


Joomla Extensions

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.