Dans le cadre de son rapport annuel, le comité de suivi de la loi de refondation de l’école souligne de sérieuses difficultés que les inspecteurs vivent sur le terrain…
 

C’est pour cela qu’une délégation du SI.EN UNSA rencontrera le 26 février Yves Durand, président du comité de suivi, afin de préciser les multiples contraintes pesant sur la mise en œuvre efficace et cohérente de cette loi. En effet, le rapport souligne l’immense espoir qu’avait fait naître ce vaste projet éducatif ; elle le met surtout en relation avec une certaine déception, qui ne fait que reprendre ce que de nombreux collègues soulignent de manière régulière.

Il semble que la « priorité au primaire » ait été largement oubliée et les moyens affectés à ce niveau d’enseignement n’ont manifestement pas progressé autant qu’il l’aurait fallu. La loi se dilue en réformes successives qui font perdre au projet global sa cohérence et son ambition. Le poids des habitudes, le refus d’engager les évolutions radicales qui seraient pourtant indispensables, sont autant d’éléments qui légitiment le caractère désabusé des analyses réalisées par de nombreux inspecteurs.

La formation des personnels constitue certes une priorité et le temps de l’éducation est davantage celui de la longue durée que de l’instantanéité, pourtant, même en prenant en compte ces éléments, comment ne pas être déçus par ce qui reste aujourd’hui d’une révolution attendue ? Nous sommes bien loin des enthousiasmes initiaux. Qui se rappelle aujourd’hui des acclamations des inspecteurs à un ministre sans doute inspiré et généreux, mais qui n’a pas réussi à impulser les mesures sans lesquelles son projet a bien du mal à faire sens ?

Les inspecteurs se sont échinés au quotidien pour mettre en œuvre des dispositifs comme les rythmes scolaires. Ils ont tout fait pour leur donner du sens, tout en les rendant réalisables, ce qui était loin d’être évident au départ. Ils se sont tant investis que la qualité de leur travail a, une fois encore, été soulignée par tous ceux qui se préoccupent d’éducation. Bel effort, beau résultat, mais pour quel impact durable ?...

La réforme du collège fait oublier celle du premier degré, tout comme elle sera probablement oubliée quand le lycée arrivera sur la sellette, à moins que ce ne soit la voie professionnelle qui soit mise en avant… Comme nous en avons malheureusement l’habitude, tout fonctionne comme si le focus ne pouvait être porté que sur une partie du système, projetant de facto les autres dans l’ombre ! L’analyse systémique, l’approche holistique, continuent à relever de l’incantatoire.

Les rapporteurs n’échappent pas totalement à cette tendance lourde et caractéristique de nos élites nationales ; on ne peut que relever l’extrême prudence des propos introductifs, prudence dont notre syndicat peut s’affranchir : poursuivre l’inscription de la politique éducative dans le manque d’ambition et de volonté que nous connaissons aujourd’hui condamnerait définitivement la loi de Refondation à l’échec !

Joomla Extensions

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

    Contenus interactifs

    Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

    Réseaux sociaux/Vidéos

    Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

    Autres cookies

    Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.