du 30 septembre au 2 octobre
Refonder l'encadrement pour refonder l'École
Le congrès est aussi l'occasion de renouveler le Bureau National.

Pour retrouver les motions adoptées, identifiez-vous. Le menu "En débat / Le congrès" apparaitra alors.

 

C'est le moment !

Notre prochain congrès se tiendra les 1er et 2 octobre 2013. C'est une occasion à ne pas manquer !
Les mois qui le précèdent constituent un moment privilégié de réflexion et d'échanges à l'intérieur du syndicat.
Plus le débat d'idées sera riche, plus la ligne adoptée par le congrès sera forte ! C'est elle qui guidera notre action collective au cours des années à venir.
Le congrès, c'est aussi, à tous les niveaux, le temps des élections aux diverses instances qui constituent l'exécutif syndical. Il y a appel à candidatures, ne laissez pas passer l'occasion, proposez votre candidature ! Même si les temps demeurent difficiles, la période qui va s'ouvrir pourrait apporter de belles satisfactions à ceux ou celles qui voudraient accroître leur engagement dans l'action syndicale.
Les nouveaux élus prendront leurs fonctions à un moment où le dialogue avec nos interlocuteurs ministériels, engagés dans la refondation de l'École, est plutôt positif. Pour le matériel, il faudra peut-être savoir attendre. Mais, en étant raisonnablement réalistes, on peut espérer qu'à moyen terme il finisse par y avoir, selon l'expression consacrée, « du grain à moudre ».

Les thèmes de réflexion

La question du pilotage se pose avec une acuité aiguë : le pilotage ne s'envisage qu'en matière de moyens et de résultats des élèves ;

  • les inspecteurs ont à définir les indicateurs utiles à leur métier et reprendre les contrats d'objectifs ;
  • la problématique de l'articulation entre l'inspection et la direction doit être repensée ;
  • la question de la territorialité doit aussi être interrogée ;
  • l'inspection individuelle est nécessaire mais elle n'est qu'un des aspects de l'encadrement ;
  • la formation des enseignants doit être posée et les inspecteurs, au plus près du terrain, doivent être étroitement associés à sa mise en œuvre ;
  • la formation des corps d'encadrement doit être elle-même revue ;
  • la problématique de l'orientation doit être approfondie. : dans le second degré, elle souffre d'un manque de clarté et d'une vision partagée par tous ; dans le premier degré, elle n'est évoquée que pour les élèves en difficulté ;
  • pas plus que pour le statut du directeur d'école, on ne s'est réellement engagé sur le statut de l'IEN du premier degré : à la fois inspecteur et chef d'établissement, il lui est impossible d'assurer correctement ces deux missions.
  • Le rapport Pair devrait être réinterrogé : notre système éducatif présente une juxtaposition de trois types d'inspecteurs qui ne se connaissent pas et travaillent peu ensemble alors que leurs préoccupations sont les mêmes. Nous sommes dans un ensemble complexe, face à une situation extrême et à une opportunité tout aussi extrême. Nous avons un espace qui peut nous réconcilier avec nous-mêmes.

Nous devons nous engager dans cette dynamique de refondation de l'encadrement pour une refondation de l'École.

Le lieu du congrès :

FIAP Jean Monnet - 30 RUE CABANIS - 75014 PARIS

Le déroulement du congrès

30 septembre après-midi

Dépouillement des votes pour l'élection au Bureau national
Élection du nouveau secrétaire général

1er octobre

Séances plénières le matin
Commissions l'après-midi

2 octobre matin

Présentation et validation des motions des commissions
Votes des motions

2 octobre après-midi

Travail avec les responsables académiques

Renouvellement du Bureau national :

Conformément aux articles 7 des Statuts et du Règlement intérieur du SI.EN-UNSA Education, « les membres du Bureau national en activité sont renouvelables par moitié, tous les trois ans, à l'occasion du congrès. »

Rappel de la composition du Bureau national

• Secteur Premier degré : 10
• Secteur Enseignement du second degré technologique et professionnel : 6
• Secteur Information et Orientation : 2
• Représentant des retraités : 1

Sièges à pourvoir

• Secteur Premier degré : 5 sièges : sièges actuellement occupés par :Jacky COURTAIS - Daniel GAUCHON - Marthe LEVEQUE Jean-Pierre MARTIN - Patrick ROUMAGNAC
• Secteur Enseignement du 2nd degré général, technologique et professionnel : 3 sièges : sièges actuellement occupés par : Christian BARTHES Jean-Marie CORNUEY - Régis DECOFOUR
• Secteur Information et Orientation : 2 sièges : 1 siège actuellement occupé par Yvette DESTOT
• Représentant des retraités : 1 siège : siège actuellement occupé par Jean-Claude QUEMIN

Joomla Extensions