L'expression est libre.

  • Humour et critiques (éventuellement constructives, mais ce n'est pas obligatoire...) sont les bienvenus.
  • Les réactions et réponses sont souhaitées.
  • La vulgarité et l'agressivité sont exclues !
  • La signature est facultative.

A vos plumes !



urne1c

Quel désagréable sentiment d’impuissance devant des événements qui paraissent étrangement se fondre dans une même alchimie mettant en péril notre société démocratique !

Que les gourmands se réjouissent ! De sa lointaine galaxie, Andromède a entendu les rumeurs de la polémique et, vous le connaissez, il n'a pas résisté à l'envie de prendre sa plume pour faire entendre son avis sur la question...

Encore un exemple de la perte du sens des réalités qui montre bien la distance qui se crée progressivement entre les acteurs de terrain et une hierarchie qui confond allégrement le dire et le faire...

Emu par toutes ces rumeurs autour des menaces sur l'enseignement du latin et du grec, notre ami Andromède se devait de réagir... C'est fait !

Cet article a été publié dans la revue N° 134

Bien des crispations se nouent et perdurent dans une école en mal de Refondation : Marseille, Toulouse, Rouen, La Rochelle, Nantes, Niort, Mayotte, … ainsi s’allonge de jour en jour la liste des inspections académiques et des rectorats où tensions et conflits s’égrènent et s’accumulent entre dasen, recteurs et IEN au point de se demander jusqu’à quel point la rupture n’est pas déjà pour partie consommée.

Joomla Extensions